Livres

Très, très fort ! Une histoire chaleureuse de famille avec un grand A

très très fort de trish cooke

Le temps estimé pour cet article est de : 3 minutes

Bonjour Lecteurs et Lectrices,

C’est l’amour avec un grand A qui est intelligemment mis en valeur et qui se dessine page par page dans l’ouvrage Très, très fort !  de Trish Cooke.

   Très très fort - image de couvertureIllustrée merveilleusement par Helen Oxenbury, l’histoire narrée nous plonge dans un univers haut en couleur et en émotion.
Tels des tableaux légendés, chaque illustration vient alimenter notre imagination.

Dans cette histoire chaleureuse, un « Petit Homme » et sa Maman vont réunir des membres de la famille pour un événement spécial.
Au cours du récit, nous faisons progressivement la connaissance des invités qui arrivent, créant une atmosphère festive autour du « Petit Homme » qui est l’objet de toutes les attentions.
L’amour qui se dégage de l’histoire met en lumière la place privilégiée de l’enfant au sein de la famille.

Très très fort - extrait de texteL’écriture rythmée par la répétition de la structure narrative « Ils ne font rien de spécial… »  ou la musique de la sonnette « DING DONG » nourrit le suspens et rend chaque nouvelle page plus attractive que la précédente.
On y distingue un amour proche de l’indicible, basé sur le plaisir éprouvé en présence des êtres aimés.
Tous les membres de la famille veulent le serrer, l’embrasser, et l’aimer très très fort !
Je ne rentre pas plus dans les détails et je vous laisse découvrir cette oeuvre 🙂

Mon avis (attention spoiler)

Woulo bravo pour tout ! WOULO B.R.A.V.O !

Très très fort - illustration du livre

Tout d’abord, la première de couverture de l’oeuvre est une porte ouverte à toutes les idées que l’on pourrait se faire quant au déroulement de l’histoire.
On pourrait tout simplement penser que le récit dépeint la relation entre un père et son fils mais les desseins de l’auteur étaient vraiment plus grands que cela !

De plus, les illustrations lumineuses et pleines de vie d’Helen Oxenbury s’animent et nous projettent au cœur de l’histoire pour en ressentir pleinement la chaleur.

Le rythme chantant du texte permet aux enfants de rester attentifs à l’histoire et participer à l’écoute du livre.
A chaque apparition de la phrase « Ils ne font rien de spécial… » on s’attend à l’arrivée d’un nouveau membre de la famille.
Ainsi, à la lecture de l’onomatopée « DING DONG », le suspens est à son maximum ! Qui est le prochain invité ?

Mieux encore ! la fin de l’histoire. Elle est imprévisible !
Alors que les événements convergent vers le « Petit Homme », on y découvre la vraie raison de cette réunion familiale : L’anniversaire surprise du papa. 

Ce qui est aussi appréciable, c’est que l’oeuvre traite de sujets actuels.
A l’heure où l’on assiste à l’obsolescence programmée des familles, consumées et écornées par les conflits et autres éléments extérieurs, on y trouve un enseignement fondamental : celui d’apprendre à nos enfants à apprécier la famille et ceux qui comptent pour eux. A profiter de l’instant présent.

Je verrais bien ce livre adapté au théâtre dans une activité de jeux de rôle, pourquoi pas ?!

Cette lecture qui représente le tableau heureux d’une famille afro-descendante m’a rendu très nostalgique des bons moments passer en famille, mais a aussi renforcer ma conviction qu’il y en avait d’autres a créer.
Nos enfants peuvent s’y identifier, quelles qu’en soit les conditions familiales.
Cela peut aussi amener les parents à se questionner quant aux valeurs que sont la famille, l’amour, le partage, la tendresse (et j’insiste sur la tendresse, qui est selon moi, l’une des meilleures preuves d’Amour)

J’espère que vous apprécierez aussi ce chef d’oeuvre.

Informations complémentaires

TRÈS, TRÈS FORT !
AUTEUR : TRISH COOKE
ILLUSTRATEUR : HELEN OXENBURY
EDITEUR : PÈRE CASTOR FLAMMARION
COLLECTION : P’TITS ALBUMS DU PÈRE CASTOR

commentaires

commentaires

About the author

Harry Kancel

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :